Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/20.500.12153/769
Title: Chateaubriand et la vanité: varietas ou pari pascalien?
Other Titles: Chateaubriand and Vanity: Varietas or Pascalian Bet?
Authors: Garneau de l ’Isle-Adam, Marie-Christine Alix
Keywords: vanité; La Rochefoucauld; Pascal; Montaigne,; Rousseau; Retz; vanity
Issue Date: 2018
Citation: "Quêtes littéraires" 2018, nº 8, s. 64-75
Abstract: Chateaubriand a produit une oeuvre paradoxale : il fut accusé de vanité bien qu ’il ait combattu sans relâche la vanité ; il employa le terme de vanité sous toutes ses acceptions, cela contrairement à ses contemporains ou ses prédécesseurs, Retz et Rousseau. D ’où ces questions : doit-on réduire son oeuvre à une vaine ποικιλíα, un exercice de rhétorique égocentrique procédant du miroitement et de la profusion, ou doit-on considérer son auteur comme un moraliste, continuateur de Pascal et donc un « monstre incompréhensible » à son siècle ?
URI: http://hdl.handle.net/20.500.12153/769
DOI: 10.31743/ql.3480
ISSN: 2084-8099
Appears in Collections:Quêtes littéraires, 2018, No 8: Au croisement des vanités

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
Garneau_de_l ’Isle-Adam_Marie-Christine_Alix_Chateaubriand_et_la_vanité.pdf110,51 kBAdobe PDFView/Open
Show full item record


This item is licensed under a Creative Commons License Creative Commons